Mobilité douce


dd


Comme dans la plupart des zones rurales wallonnes, peu d’alternatives à la voiture existent : les lignes et horaires des transports en commun ne sont pas toujours adéquats et les infrastructures ne sont pas nécessairement adaptées, bien que certaines communes fournissent des efforts sur ce point. Cela a pour conséquence d’individualiser et d’allonger les déplacements, et de réduire le lien social dans les cœurs de village et lieux de vie.

Pourtant, le territoire du GAL regorge d’atouts pour favoriser la mobilité douce et l'intermodalité : plusieurs gares, des zones de co-voiturage importantes et bien sûr le RAVeL avec les lignes 38 et 39. Il est dès lors nécessaire de promouvoir ces outils existants et leur utilisation adéquate pour un usage quotidien, et de sensibiliser les différents publics-cibles.

Les changements de comportement en matière de mobilité constituent un beau défi à relever par le GAL !

Objectifs
- Améliorer le maillage et les liaisons de mobilité douce du territoire
- Réduire l’empreinte écologique du territoire
- Améliorer la cohésion sociale en rendant les cœurs de village et les lieux de vie aux usagers dits ‘faibles’
- Mener une réflexion globale de la mobilité durable

En ce moment : participez à la co-construction d'un réseau cyclable utilitaire au Pays de Herve !


Le GAL mène des projets variés auprès de publics-cibles différents :

Écoles

dd

Entreprises

dd

Citoyens

dd

Communes

dd